Un air de printemps : des bords du Cher au Val-de-Loire

Dernière mise à jour : 22 mai

J'ai pu donner pas moins de 6 concerts solo acoustiques en 1 mois, depuis le 30 mars jusqu'au 23 avril dernier.


Première étape, Poitiers et Le Chauve Souriant. La date devait se faire initialement au Palais de la Bière (PLB) mais qu'importe ! Découvrir le public poitevin, retrouver des amis rencontrés à La Rochelle, faire la connaissance de Christophe, c'était cela le plus important ! Direction Langeais dès le lendemain, quelques centaines de kilomètres plus au nord à la découverte du Val de Loire. Ma joie était grande à l'idée de pouvoir retrouver cette jolie bourgade historique, là où quelques années plus tôt, j'avais pu remporter le prix du public et le 2ème prix "Jam et 203 artistes". Jamais deux sans trois justement, c'est le nombre de reports qu'il nous aura fallu, Carine Achard et moi-même avant de pouvoir enfin nous retrouver pour un co-plateau. La date devait avoir lieu initialement au centre culturel La Douve mais qu'importe ! Nous avons performé dans la douceur intime du Théâtre de l'Ante et c'était beau. Beaucoup plus animé ensuite, le Café Ô Berry à Vierzon et sa multitude de personnages hauts en couleur.


3 semaines plus tard, l'appel du Berry se fait à nouveau ressentir. Pas de pause cette fois, il s'agit d'enchainer du vendredi au dimanche ! Retour au Bistrot Culture à Ainay tout d'abord. Un lieu animé par l'inénarrable Hervé qui m'avait déjà accueilli en 2019. Samedi, je suis parti à la découverte de l'Accalandre, joli petit café culturel associatif perdu à Reigny au cœur des bocages berrichons. Enfin, quoi de mieux que l'Auvergne pour terminer le périple ? Samedi 23 avril, je me retrouve chez Nicolas au Caveau des Anges à Clermont-Ferrand. La délicate Lili Em ouvre pour moi et tout devient magique. C'est l'anniversaire d’Éric. Je fais la connaissance d'Edelina. Je suis en Auvergne, sur les traces de l'ours polaire.